Accessibilité des villes : quelles échéances pour 2015 ?

Catégorie : accessibilite batiment voirie transport

Le saviez-vous ?

40% de la population Française est dite « à mobilité réduite » ((estimation INSEE). Ce chiffre englobe

-          les personnes âgées (plus de 28 % de la population en France d’ici 2020)

-          les personnes en situation de handicap (plus de 3,5 millions en France)

-          mais aussi …les femmes enceintes, les parents avec des enfants en poussette …

Depuis 1975 : plus qu’une préoccupation, l’accessibilité est une obligation nationale

A l’horizon 2015 : la loi prévoit la mise en accessibilité obligatoire de tous les bâtiments et transports publics (loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »  du 11 février 2005)

 

Concrètement pour 2015 : quelles échéances ?

  • 12 février 2005 : Les communes de plus de 5000 habitants doivent créer des commissions communales d’accessibilité.
  • 1er juillet 2007 : l’aménagement, en agglomération, des espaces publics et de l’ensemble de la voirie ouverte à la circulation publique et, hors agglomération, des zones de stationnement, des emplacements d’arrêt des véhicules de transport en commun et des postes d’appel d’urgence doit désormais être réalisé de manière à permettre l’accessibilité de ces voiries et espaces publics aux personnes handicapées ou à mobilité réduite avec la plus grande autonomie possible.
  • 23 décembre 2009 : Un plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics doit être réalisé. Celui-ci doit préciser les conditions et les délais de réalisation des travaux de mise en conformité.
  • 1er janvier 2011 : un diagnostic des conditions d’accessibilité des établissements recevant du public des catégories 1 à 4 (accueillant plus de 300 personnes) doit être réalisé. Les travaux nécessaires et leurs coûts doivent également être précisés.
  • 11 février 2015 : L’ensemble du territoire, espaces publics et bâti de catégories 1 à 5 (tous les ERP), doit être accessible aux personnes handicapées et à mobilité réduite. La chaîne du déplacement doit être complètement accessible : ERP, voirie, espaces publics et transports collectifs.

 

Transports collectifs et espaces publics, votre objectif : mettre accessibilité les réseaux de transport et leurs  infrastructures.

Depuis 2005, la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »  impose aux autorités organisatrices de transport d’établir un schéma d’accessibilité pour les services publics dont ils sont responsables.

Passage sécurité propose ses équipements spécifiques et homologués pour l’accessibilité des espaces publics :

  • Pour le cheminement des PAM :

Bandes d’aide à l’orientation

Bande d’éveil à la vigilance en extérieur

BEV aluminium

Clous podotactiles

 

Etablissements Recevant du Public (ERP) votre objectif ? Quel que soit le handicap : généraliser l’accessibilité des bâtiments, logements ou Etablissements Recevant du Public (ERP)

Passage sécurité propose ses équipements spécifiques et homologués pour l’accessibilité de vos ERP :

  • Pour le cheminement des PAM :

Bandes d’aide à l’orientation : profil P38 BAO pour bande signalétique TBS 19

BEV inox intérieur

BEV caoutchouc intérieur

Profil plat P100 peint époxy pour repérage contremarche

Profil repérage contremarche P113 avec bande de repérage TBS 19

Profil nez de marche équerre L52 – L62 avec bande Antidérapante et signalétique TBS

Profil plat P38 avec bande antidérapante et signalétique TBS

Profil plat P62 avec bande antidérapante et signalétique TBS

 

Bilan sur l’accessibilité des villes en  2012

Organisées par le Commissariat Général au développement durable, les 5ème  Assises Nationales de l’accessibilité du 14 et 15 juin 2012 ont été l’occasion de faire un bilan sur l’avancement de la mise en œuvre de l’obligation d’accessibilité des bâtiments et des transports publics instaurée par la loi Handicap du 11 février 2005.

Un constat unanime : tous les acteurs reconnaissent les progrès réalisés faits pour rendre les bâtiments et transports accessibles à tous.

Publié en février 2012, le baromètre de l’accessibilité de l’Association des paralysés de France (APF) traduit des résultats en progression constante. : la note moyenne sur  l’ensemble des chefs-lieux de départements  est passée de 10,6/20 en 2009 à 12/20 en 2011.

Une réalité : il reste beaucoup à faire ! Actuellement, seuls 15% des établissements recevant du public sont accessibles, à trois ans de l’échéance.

Les commerces de proximité continuent d’être un souci. Seule la moitié des travaux de voirie nécessaires (mise à niveau des trottoirs, passages protégés, installations de signaux d’alerte pour les aveugles et malentendants…) ont été réalisés (estimation  de l’APF ).

A trois ans de la date butoir, il reste beaucoup à faire !

Autres articles: